Béné a une maison dans les Landes, à la frontière du Pays Basque. Pour me motiver à l’y accompagner pour un week-end, elle a découvert sur internet le jardin botanique littoral de Saint-Jean-de-Luz. Belle aubaine! Appareil photo embarqué, batteries rechargées et, hop 1600 km de voiture un week-end du 14 juillet pour aller visiter un jardin botanique littoral.

Pour accéder au jardin, c’est facile car il est bien indiqué dès qu’on entre dans la ville de Saint-Jean de Luz.

Situé sur le site d’Archilua, le jardin domine l’Atlantique. Ainsi, au cours de votre visite, vous aurez plusieurs fois l’occasion de profiter  de vues plongeantes sur l’océan.

Découverte des milieux naturels du bord de mer.

C’est une vraie promenade pédagogique qui met en valeur la flore des rivages de bord de mer, falaises ou côtes sableuses du pays basque. Comme le jardin a une véritable mission pédagogique, l’affichage y est remarquable et vous en apprendrez ainsi énormément sur toutes les plantes que vous pouvez croiser sur les sentiers côtiers et bords de plages.

Vous découvrirez plusieurs milieux naturels locaux reconstitués tels que: Les landes littorales arbustive et herbacée, La chênaie littorale, Les milieux humides, La pinède-chênaie littorale, La dune blanche, La dune grise, La prairie de fauche… À chaque fois, vous aurez les explications de ce que représente chacun de ces milieux et vous pourrez ainsi avoir une meilleure compréhension des milieux dans lesquels vous êtes amenés à vous promener.

De nombreuses plantes exotiques adaptées au climat littoral du Pays basque.

C’est aussi un excellent moyen de découvrir un grand nombre d’espèces exotiques qui s’acclimatent très bien sur nos littoraux aux climats doux. Vous pourrez découvrir la collection des 5 continents, la collection de l’arbre au navire, le jardin des utiles, la rocaille des cactées, la pergola et le labyrinthe des familles botaniques…

Promenade toujours enchanteresse et pédagogique; vous trouverez pratiquement à chaque fois une étiquette indiquant le nom latin de la plante, son nom commun et, éventuellement son nom basque. Vous y apprendrez également son origine géographique.

Une démarche environnementale volontariste.

L’entretien du jardin est fait de de façon respectueuse de l’environnement.

  • L’arrosage n’est pratiqué qu’au moment des plantations ou des semis mais pas au delà. Pour limiter le dessèchement des sols, un paillage naturel est systématiquement apporté sur les plantations. Si, malgré cela, une plante n’arrive pas à s’installer, c’est qu’elle n’y est pas à sa place. Le choix des plantes utilisées est, bien entendu, réalisé en fonction des besoins en eau de celles-ci.
  • Le désherbage est principalement manuel, doublé d’un désherbage thermique en bordures d’allées.

Une promenade très riche et bien loin de… la foule au jardin botanique littoral.

Au final, c’est une promenade véritablement enrichissante loin de la foule et des plages bondées du 14 juillet que nous avons eu l’occasion de faire. C’est encore un lieu qui montre combien le climat de bord de mer est riche et permet de découvrir et faire prospérer une flore incroyable venant des quatre coins du globe.

Découvrez ici le site du jardin botanique littoral Paul Jovet.

Visitez d’autres jardins de bord de mer.

Découverte du jardin botanique littoral Paul Jovet à Saint-Jean-de-Luz
%d blogueurs aiment cette page :